MARIE CAPELLE [1816-1852]

Lot 117
Go to lot
Estimation :
100 - 200 EUR
MARIE CAPELLE [1816-1852]
Empoisonneuse présumée, son procès fut d'un retentissement considérable à l'époque. [Elle épouse Charles Lafarge, motivé de son côté par sa dot (Marie est d'ascendance prestigieuse par sa grand-mère, née de la liaison de Madame de Genlis et de Philippe-Egalité). Il l'installe au Glandier (Corrèze). Pensant découvrir un château, elle n'y trouve que les vestiges d'un monastère infesté par les rats. Marie utilise l'arsenic à haute dose pour les combattre. Charles fait ses affaires à Paris et Marie lui envoie des gâteaux. En décembre 1839, il tombe gravement malade et meurt en janvier 1840. Sa mère est persuadée que Marie a empoisonné son mari. La police perquisitionne et découvre de l'arsenic partout. Marie est inculpée. Son procès débute en septembre 1840 et passionne la France et même l'Europe: l'empoisonneuse est issue de la haute société! Historiquement c'est le premier procès où apparaissent des experts, qui se livrent à de véritables batailles d'analyses. La belle-mère, voulant préserver le patrimoine familial, se révèle machiavélique. L'avocat général, borné, resserre l'étau sur Marie. Orfila, le grand médecin expert en toxicologie, manipulé par le pouvoir orléaniste, démontre une présence d'arsenic dans le corps du mari. Raspail est dépêché en contreexpertise mais arrive trop tard. Marie est condamnée aux travaux forcés à perpétuité. Cette condamnation passionne, divise la France, au même titre, plus tard, que l'Affaire Dreyfus. George Sand, Delacroix, s'insurgent. Envoyée au bagne de Toulon, la mauvaise santé de Marie lui fait bénéficier de la grâce de Louis-Philippe qui commue sa peine à la détention à perpétuité. Transférée à Montpellier, Marie contracte cependant la tuberculose. Elle est libérée par le Prince-Président Louis-Napoléon en 1852, mais meurt quelque temps après. L'Affaire Lafarge reste une énigme judiciaire et continue de nos jours à passionner journalistes et historiens. En 1978, une enquête aurait démontré que Charles serait en réalité mort de
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue