AFFAIRE DREYFUS. LOUIS DAUSSET [Tarbes 1866... - Lot 91 - Castor Hara

Lot 91
Go to lot
Estimation :
50 - 80 EUR
AFFAIRE DREYFUS. LOUIS DAUSSET [Tarbes 1866... - Lot 91 - Castor Hara
AFFAIRE DREYFUS. LOUIS DAUSSET [Tarbes 1866 - 1940]. Homme politique nationaliste et anti-dreyfusard. Important manuscrit AS, avec nombreuses ratures et corrections, d'un article sur l'Affaire Dreyfus (9p in-8, avec montage pour la mise en page en vue de l'impression), titré: «Il y a un an», rédigé en août 1900. Dausset évoque la torpeur et la mélancolie de cet été et se souvient qu'il y a un an jour pour jour, «le mal dont nous souffrions était à son comble». «Quel contraste! Le procès de Rennes s'ouvrait après dix mois d'angoisse, et la France entière se passionnait pour le dénouement». «Les nuits étaient agitées, les journées inquiétées». «Ce fut une vie extravagante que l'on ne peut comparer à rien de connu». Il se transporte dans la salle d'audience de Rennes et relate dans le menu détail le procès, commentant les attitudes, analysant les divers personnages et les réactions de la foule. «Les regards étaient surtout retenus par l'accusé impassible dont on ne voyait jamais battre le coeur sous la poitrine artificiellement bombée. Et dans les fauteuils du bas, les généraux suivaient les dépositions des témoins, les interrogations des juges et la dialectique des avocats avec le même sang froid et la même aisance que s'ils eussent été sur le champ de bataille»... «On se demande comment, par quels ressorts, ce procès insensé a pu être organisé et conduit. On l'a dit mainte et mainte fois et il est banal de le redire: jamais une pareille révision n'eût été possible pour un autre homme que Dreyfus, car les méprises constantes des tribunaux laissent le public fort indifférent. Mais on peut ajouter qu'à l'avenir, quelques monstrueuses que soient les erreurs de la justice régulière, jamais plus en aucun temps, en aucun pays, on ne pourra remonter un procès semblable, les victimes fussent-elles illustres et plaintes par le monde entier»... «A cause de ce seul homme, notre armée fut humiliée et réduite au silence, notre magistrature mobilisée et tous les autres accusés, inn
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue