Bernard LORJOU [1908-1986]

Lot 135
Go to lot
Estimation :
200 - 300 EUR
Bernard LORJOU [1908-1986]
Peintre. Correspondance à Maurice Noël (rédacteur en chef du Figaro Littéraire). a) Lettre aut. sign., 1p in-4, Saint-Denis-sur-Loire, 4 novembre 1961, au sujet de sa participation active en faveur des Bourses d'étudiants (organisation d'une vente aux enchères d'oeuvres données par des artistes organisée par le Figaro en faveur des étudiants) - participation controversée. Lorjou remercie Noël de son soutien. « La sensibilité du pot de terre que je suis dans la lutte contre les pots de fer qui doivent en fin de compte avoir ma poussière me permet de sentir où se situe la vrai sympathie à mon égard. Ce qui me console de cette façade mal vernie que beaucoup de gens me reprochent ». Il espère le succès de cette entreprise et propose comme devise : « Bifteck d'abord / Culture ensuite ». Il joint à cet envoi une note dactylographiée (1p in-4) intitulée « Conditions d'organisation pour l'efficacité maxima du rendement financier ». Il y évoque l'importance d'un encadrement impeccable (il assumera personnellement ses frais d'encadrement et pense que BUFFET et BRAYER en feront de même). Il faut contacter Maître RHEIMS afin qu'il prenne les mesures nécessaires, surtout pour les catalogues. Prévoir l'exposition au Figaro, au Rond Point. Demander la participation de Hachette, qui fournira les livres des illustrateurs etc. b) Lettre dactylographiée sign., 1p in-4, Saint-Denis-sur-Loire, 7 novembre 1961. En prenant l'initiative de cette vente de charité, Lorjou a mis dans l'embarras Daninos ! « Finaud, hésitant, malin, un tantinet combinard notre Daninos-Vautel tergiverse, biaise pensant d'abord à son escalope, c'est sûrement un mangeur de veau ! se met derrière Brisson ou Hachette pour gagner du temps et noyer le poisson ». « N'ayant pas l'habitude de m'embarrasser de ce genre de talmudiste au petit pied, j'organise moi-même la vente de mes dessins et vous enverrai le chèque ». « Les garçons qui grelottent dans les 7èmes sous les toits sont à des hauteurs que ni le talent, ni la
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue