Livres, Manettes, Objets d'art, tableaux, mobilier

mardi 03 juillet 2018 09:00
Drouot-Montmartre-salle A, 21, rue d’Oran 75018 Paris
Informations sur la vente
Vente après Successions : Livres, nombreuses manettes,  Dessins et tabeaux anciens, Objets d'art et Mobilier
Visite le matin de la vente de 8h30 à 9h

Liste Non exhaustive  - Paiement au comptant - Nous ne prenons pas d'ordres d'achats sur ces ventes
Frais : 26%TTC
Conditions de ventes


La vente se fera expressément  au comptant et les prix s’expriment en euros (€)



L’adjudicataire devra acquitter en sus du montant des enchères : 26% TTC



Dès l’adjudication prononcée, les objets sont sous  l’entière responsabilité de l’acquéreur. Il est conseillé aux adjudicataires de procéder à l’enlèvement de leurs lots dans les meilleurs délais afin d’éviter les frais de manutention et de gardiennage qui sont à leur charge. Le retour des lots à l’étude est une facilité pour les clients celui-ci n’engage pas la responsabilité du Commissaire-Priseur à quelque titre que ce soit.



En cas de paiement par chèque, la délivrance des objets pourra être différée jusqu’à l’encaissement. Aucun lot ne sera remis aux acquéreurs avant acquittement de l’intégralité des sommes dues.


Règlement en espèces pour un montant maximum de 1000€ ou 15 000€ lorsque l’acquéreur peut justifier que son domicile fiscal n’est pas en France.



En cas de contestation au moment des adjudications, c'est-à-dire s’il est établi que deux ou plusieurs enchérisseurs ont simultanément porté une enchère équivalente et réclament cet objet après le prononcé du mot adjugé, le dit objet sera remis en adjudication au prix proposé par les enchérisseurs et tout le public présent sera admis à enchérir à nouveau.



A défaut de paiement, l’objet pourra être remis en adjudication sur folle enchère, immédiatement ou à la première opportunité.



L’ordre du catalogue sera suivi, toutefois le commissaire-priseur se réserve le droit de réunir ou de diviser des lots.




Les indications figurant au catalogue sont établies par la Svv Art Richelieu - Castor Hara – Deburaux et l’expert, qui l’assiste le cas échéant, avec toutes la diligence requise par une Svv de meubles aux enchères publiques, sous réserve des notifications, déclarations, rectifications, annoncées au moment de la présentation de l’objet et portée au procès verbal de la vente.


Ces informations, y compris les indications de dimension figurant dans le catalogue sont fournies pour faciliter l’inspection de l’acquéreur potentiel et restent soumises à son appréciation personnelle.


Les proportions et les couleurs des œuvres portées au catalogue peuvent être différents en raison du processus d’impression.



L’absence d’indication d’une restauration d’usage, d’accidents, retouches ou de tout autre incident dans le catalogue, sur des rapports de conditions ou des étiquettes ou encore lors d’une annonce verbale n’implique nullement qu’un bien soit exempt de défaut. En outre, le ré-entoilage, le parquetage ou le doublage ou tout autre mesure de conservation du bien ne sont pas signalés.



En cas de contestations notamment sur l’authenticité ou l’origine des objets vendus, la Svv Art Richelieu - Castor Hara – Deburaux est tenue par une obligation de moyens ; sa responsabilité éventuelle ne peut être engagée qu’à la condition expresse qu’une faute personnelle et prouvée soit démontrée à son encontre. Les mentions concernant le bien sont fonction de l’état des connaissances à la date de la vente et toute erreur ou omission ne saurait entraîner la responsabilité de la Svv Art Richelieu - Castor Hara - Deburaux. Les mentions concernant la provenance et/ou l’origine du bien sont fournies sur indication du vendeur et ne sauraient entraîner la responsabilité de la Svv Art Richelieu - Castor Hara – Deburaux



Nous invitons donc les acquéreurs à juger par eux-mêmes ou assistés de l’expert qu’ils estiment compétent, de la qualité des œuvres présentées à la vente. Cela durant la durée des expositions publiques. Aucune réclamation ne sera recevable dès l’adjudication  prononcée



L’exportation de tout bien hors de France peut être soumise à l’obtention d’une autorisation d’exporter que ce soit dans un Etat membre ou hors de l’Union Européenne. Il est de la responsabilité de l’acquéreur d’obtenir l’autorisation d’exportation. Le fait qu’une autorisation d’exporter requise soit refusée ou tardive, ne pourra pas justifier l’annulation de la vente, ni aucun retard de paiement du montant total dû.




Le fait de participer à la vente entraîne obligatoirement  l’acceptation de ces conditions