[PERSAN]. Sa'dî Shîrâzî, Kulliyât-e Sa'dî…

Lot .L
1 400 - 1 800 €

[PERSAN]. Sa'dî Shîrâzî, Kulliyât-e Sa'dî…

[PERSAN]. Sa'dî Shîrâzî, Kulliyât-e Sa'dî [L'oeuvre complète de Sa'dî], Inde (?), daté 993 H (1585) et signé. Manuscrit persan et arabe sur papier, complet, 440 ff., texte copié à l'encre noire avec rehauts rouges, écriture nastaaliq, 17 lignes de texte par page, la mise en page varie selon les textes de poésie (disposés en colonnes) ou de prose. Plein veau havane moucheté du XIXe siècle, dos lisse avec fleurons dorés, encadrement doré à la roulette sur les plats, tranches mouchetées de rouge (Mors fragiles ; importantes restaurations intérieures ; quelques mouillures). Dimensions: 260 x 150 mm. Les marges contiennent un texte différent de celui qui est au centre de la page du feuillet 6 verso jusqu'au feuillet 353 verso, texte à l'encre noire également en écriture nastaaliq. Feuillet 13 verso et 14 recto deux miniatures de qualité assez modeste. Feuillet 49 recto miniature. Feuillet 124 verso et 125 recto un cadre blanc espace vide prévu pour deux miniatures. Colophon: "Cette copie est terminée grâce à l'aide de Dieu le généreux [copiée] par le faible esclave amaigri qui aspire à la miséricorde de Dieu tout puissant Muhammad ibn Yûssûf Qûrashî al-sarhudî (?) que Dieu les pardonne, et ce en l'année 993 de l'hégire." La date de fin de la copie est 993 H (1585). On relève une marque de possession illisible en bas de la page verso du feuillet 439 et en bas de la page recto du feuillet 440. Parmi les auteurs classiques de l'Iran, il convient de réserver une place à part à Cheikh Sa'di de Chiraz (dit Saadi, fin du XIIe-XIIIe siècle), poète humaniste, dont l'oeuvre - en particulier le Gulistan (Jardin des roses, recueil de poésie) et le Boustan (Le Verger, recueil en prose) - jouit depuis plus de six siècles d'une très grande popularité non seulement en Iran mais dans d'autres pays de l'Orient comme l'Inde ou la Turquie. C'est aussi par la traduction d'une partie de cette oeuvre prestigieuse que l'Occident commença à s'intéresser, vers le milieu du XVIIe siècle, à la littérature persane et à y trouver des affinités avec les productions littéraires de quelquesuns de ses meilleurs auteurs
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue